L’impression 3D : révolution technologique aussi en France

imprimante-3d

Les imprimantes 3D sont une invention de la fin des années 80 aux USA. On a toujours vu cela comme expérimental mais désormais cela représente l’avenir dans des domaines très concrets, là où les français ne sont pas en reste.

L’imagination seule limite de l’impression 3D

L’imprimante 3D est avant un procédé de fabrication industrielle à l’inverse de l’usinage traditionnel. Les professionnels ne parlent pas d’impression 3D mais de fabrication additive, car le procédé consiste à ajouter de la matière plutôt qu’à en enlever pour façonner l’objet recherché.

Dans un premier temps, l’impression 3D a permis de réaliser de petites pièces industrielles, ou encore des figurines. Mais depuis, les imprimantes sont de plus en plus grandes et la technologie évolue. Il est possible de concevoir des pièces de grande taille en plastique, en inox, en titane et même dans des matériaux souples. On voit des maisons parfaitement habitables construites à Nantes, des ponts pour piéton dans des parcs à Madrid ou Amsterdam, mais aussi des prothèses dentaires. L’entreprise française EPMi 3D le rappelle, l’un des points forts de l’impression 3D c’est de pouvoir faire du prototypage à moindre coût suivi d’une production en petite ou moyenne série.

Et même de la musique !

Encore plus fou que la fabrication de maison, celle d’instruments de musique. On peut penser que la justesse du son est un travail d’orfèvre. A fortiori si on parle de violon, on se dit que la qualité de son est imitable. Et pourtant, là encore une société française nous a prouvé le contraire.

C’est à Toulouse que cette performance de haute technologie fut réalisée en 2017, à l’issue de deux années de mises au point par un ingénieur aussi violoniste. L’entreprise s’appelle 3D varius, en référence aux célèbres violons stradivarius. Le son est-il aussi bon ? Il est différent en réalité. Vous retrouvez la même différence ici qu’il peut exister entre une guitare acoustique et une guitare électrique. Cela donne des reprises très rock que je vous invite à aller écouter, un vrai régal.

Les imprimantes 3D n’ont ainsi pas fini de nous épater. Les possibilités se diversifient sans cesses, les matières les plus inattendues parviennent à être utilisées et seule l’imagination semble être aujourd’hui la limite.

L’impression 3D : révolution technologique aussi en France
5 (100%) 1 vote
Victor Geek
Je me fais appeler "Victor Geek" par mes amis, inutile de vous dire pourquoi ! ;). De façon amateur, je suis passionné de nouvelles technologies, d'informatique, d'ordinateur, de smartphone, d'applications... bref, vous avez compris. J'essaye de partager mes trouvailles au fil du temps sur ce blog.

Laisser un commentaire