Les différentes techniques pour fabriquer un prototype en métal

technologies fabrication prototype

Elément essentiel en orfèvrerie, en joaillerie ou en métallurgie, le prototype permet d’obtenir une copie en 3 dimensions de la pièce définitive, et ainsi de déterminer les points faibles à améliorer et le côté réalisable du projet. Si ce dernier est souvent réalisé en cire, il peut également être fabriqué en métal pour une meilleure solidité et un meilleur rendu. Il existe différentes techniques permettant la création d’un prototype en métal ?

L’impression 3D, la révolution dans le monde du prototype

Véritable révolution dans le monde de la création, l’impression 3D est de plus en plus fréquemment utilisée pour réaliser les prototypes en métal. Cette technique permet d’obtenir un prototype en quelques jours seulement, et ce, à un prix très raisonnable par rapport à d’autres méthodes plus longues.

Le repoussage sur métaux

Ensuite, le repoussage sur métaux se positionne comme une solution pour la fabrication de certains prototypes ou pièces métalliques. Cette technique revient à déformer le métal afin d’obtenir au final la pièce voulue. Bien entendu, cela nécessite des machines adaptées, que possèdent par exemple les établissements Barte, spécialisés dans ce domaine.

Le frittage de poudre de métal pour une réalisation en 3D

Le frittage de poudre de métal est un autre procédé très utilisé pour la création de prototypes en métal, en particulier pour l’aluminium ou tous les autres métaux ductiles. La technique permet d’obtenir des pièces particulièrement solides et en tous points conforme au modèle papier. Assistées par des ordinateurs, les machines de frittage offrent également une grande précision dans le respect des détails.

Le frittage de poudre de métal est particulièrement employé pour les objets soumis à de grandes contraintes d’utilisation.

Un logiciel CAO compatible, l’assistance informatique

Base de tout le processus de création, le logiciel CAO permet notamment de modéliser le croquis papier d’un objet. Il s’agit de la première étape indispensable à la fabrication d’un prototype en métal. Le logiciel servira également de base à l’utilisation des outils numériques, notamment à travers l’utilisation de fichiers d’échange interprétables par les machines de façonnage.

La découpe laser pour les prototypes de plus grande envergure

La découpe laser est une méthode présentant une grande flexibilité dans l’utilisation. Elle simplifie notamment la découpe des tôles métalliques, qui est parfaitement plate. Il s’agit d’une technique très abordable d’un point de vue financier, mais également dans la pratique, le tout pour un résultat soigné et efficace.

La technique manuelle, la plus ancienne

Si aujourd’hui la plupart des prototypes sont réalisés à l’aide de machines, il existe encore des ateliers préférant une technique manuelle pour une meilleure précision. C’est notamment le cas pour la joaillerie ou l’orfèvrerie qui demande une certaine minutie dans la création de bijoux. Les finitions seront ainsi plus soignées, mais également moins rapides.

Les différentes techniques pour fabriquer un prototype en métal
Comment tourver vous cet article ?
Victor Geek
Je me fais appeler "Victor Geek" par mes amis, inutile de vous dire pourquoi ! ;). De façon amateur, je suis passionné de nouvelles technologies, d'informatique, d'ordinateur, de smartphone, d'applications... bref, vous avez compris. J'essaye de partager mes trouvailles au fil du temps sur ce blog.

Laisser un commentaire